Publications

10novembre2006-020

Photo M. Lauwers


Clément Barniaudy, Maître de Conférences à l’Université de Montpellier, vient de publier son essai sur le Vent: Aménager au gré des vents: La géographie au service de l’action.
“Invisible et insaisissable, les vents ne cessent d’accompagner nos parcours dans l’espace géographique. Nous « baignons » ainsi constamment dans un océan aérien en mouvement. L’omniprésence des vents alimente conversations quotidiennes comme œuvres artistiques. Pourtant, le vent est aussi « ce grand méconnu » des études climatiques comme des recherches en sciences humaines.”

Numéro spécial en français de la revue internationale Crossways Journal, dirigé par Margot Lauwers et moi-même, intitulé:  https://crossways.lib.uoguelph.ca/index.php/crossways.. 
 
La première page en cliquant sur ce lien vous conduira à la table des matières, à partir de laquelle vous pouvez accéder aux résumés en cliquant sur le titre ou au chapitre entier en cliquant sur le lien vers le document PDF.
Ce volume comprend des articles qui ont d’abord été évalués et révisés selon un premier travail de sélection et de relecture par les co-directrices de la revue, puis en aveugle par le comité de relecture de la revue Crossways. Ce travail transdiciplinaire en humanités environnementales rassemble des contributions explorant des approches émanant de littéraires, de philosophes, de géographes, urbanistes, sociologues et d’artistes qui se penchent sur des contextes et des médias variés. Il associe à une démarche universitaire une pratique écopoétique. Il reflète et prolonge une partie des travaux menés au sein de l’atelier de recherche en écocritique et écopoétique de l’Université de Perpignan sur la question du réenchantement écopoétique du monde et de la place du végétal en milieu urbain. Toutes les contributions ont été selectionnées , relues et révisées sous la co-supervision des co-éditrices de ce numéro spécial, puis une deuxième fois en aveugle par le comité de relecture de la revue Crossways.

Nous vous en souhaitons une excellente lecture et nous remercions encore toutes les personnes ayant contribué d’une manière ou d’une autre à l’aboutissement de ce volume collectif.

Bien à vous tous et toutes
Margot Lauwers et Béné Meillon

La Parole aux humanités
Numéro 17 du web-magazine, mars 2018: émission animée par Stéphane Lojkine, professeur de littérature française, CIELAM

Avec la participation de

  • Julien Bernard, Maître de conférences en philosophie, épistémologie des sciences, logique, Centre Granger, Aix-Marseille Université
  • Françoise Besson, Professeure de littérature britannique et canadienne, Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes, Université Toulouse-Jean Jaurès



Dernier numéro de L’Atelier (« Comédies animales »), coordonné par Antoine Traisnel et Anne Ullmo, à l’adresse suivante : http://ojs.u-paris10.fr/index.php/latelier.

L’Atelier
Vol. 10, No 1 (2018): Comédies animales
Sommaire
http://ojs.u-paris10.fr/index.php/latelier/issue/view/50ARTICLES
——–
Erasmus Darwin ou la théorie de la séduction naturelle (1-24)
Caroline Dauphin
Robert Burns et la fable animalière (25-44)
Yann Tholoniat
The Spectral and the Comic Animal in Contemporary British Theatre (45-61)
June Pham
“Nose to the Ground on Sunday”: comédie animale et zoopoétique dans
Sunday in the Park with George de Stephen Sondheim et James Lapine (62-78)
Mathieu Duplay
Comédies canines et autres facéties animalières dans l’œuvre de Louise
Erdrich (79-102)
Elisabeth Bouzonviller

Hybridités posthumaines – cyborgs, mutants, hackers

Isabelle Boof-Vermesse, Matthieu Freyheit et Hélène Machinal

• 266 pages
• 15,5 x 24 cm
• ISBN : 979-10-309-0098-9

http://editionsorizons.fr/index.php/hybridites-posthumaines-cyborgs-mutants-hackers.html

Fin des grands récits, fin du monde, fin de l’homme : nous n’en finissons plus de penser les fins et de nourrir la pensée du post-, et d’interroger ce faisant les conditions de notre présence. C’est qu’il faut encore des humains pour penser le posthumain… S’il révèle les limites de la réflexion sur l’après, inversement le posthumain peut fissurer le socle épistémologique de la finitude humaine. Le « post » est toujours un « déjà ». Dans la fiction et dans les pratiques, cette réflexion elle-même hybride donne naissance à des manifestations hybrides, parmi lesquelles les cyborgs, les mutants et les hackers occupent une place privilégiée en tant que figures singulièrement populaires dans la représentation de nos rencontres avec d’autres formes – animales, machiniques, médiatiques… Si le principe de comparaison laisse entendre précisément qu’hybrider, c’est penser, une approche de ces figures et structures hybrides semble propre à la compréhension des systèmes et des communications dans lesquelles nous nous inscrivons.

 


Space and Place in Alice Munro’s Fiction: “A Book with Maps in It”, ed. Christine Lorre-Johnston and Eleonora Rao (Rochester: Camden House, 2018), 236 p.

Alice Munro, the 2013 Nobel Prize laureate in Literature, has revolutionized the architecture of the short story. This collection of essays on Munro engages with literary geography, an emergent interdisciplinary field that is located at the interface between human geography and literary studies and is one of the most salient manifestations of the ongoing spatial turn in the arts and humanities.

Critical readings of Munro’s stories have labeled her literary production “regional,” since she sets the majority of her short stories in the area of rural Ontario where she grew up. Until now, however, little attention has been devoted to the role of that location in the stories and to the way that particular setting interacts with her characters’ development or stasis. This collection contains eleven essays organized in two parts: first, Conceptualizing Space and Place: Houses, Landscapes, Territory; and second, Close Readings of Space and Place.

Table of contents:

Introduction – Christine Lorre-Johnston and Eleonora Rao
Where Do You Think You Are? Alice Munro’s Open Houses – Robert McGill
“Whose House Is That?” Spaces of Metamorphosis in Alice Munro’s Dance of the Happy ShadesWho Do You Think You Are?, and The View from Castle Rock – Eleonora Rao
Mapping the Vernacular Landscape in Alice Munro’s “What Do You Want to Know For?” and Other Stories – Corinne Bigot
Stories in the Landscape Mode: A Reading of Alice Munro’s “Lives of Girls and Women,” “Walker Brothers Cowboy,” and “Lichen” – Claire Omhovère
“What Place Is This?” Alice Munro’s Fictional Places and Her Place in Fiction – Anca-Raluca Radu
“The Emptiness in Place of Her”: Space, Absence, and Memory in Alice Munro’s Dear Life – Ailsa Cox
Down the Rabbit Hole: Revisiting the Topos of the Cave in Alice Munro’s Short Stories – Christine Lorre-Johnston
Spaces of Utopia and Spaces of Actuality in Alice Munro’s “Jakarta” – Fausto Ciompi
Spatial Perspectives in Alice Munro’s “Passion” – Giuseppina Botta
Charting Alice Munro’s Terra Incognita: Punctuated Space in “Free Radicals” – Lynn Blin
Heterotopy in Alice Munro’s “In Sight of the Lake” – Caterina Ricciardi


Yvonne Reddick
Ted Hughes: Environmentalist and Ecopoet 
London: Palgrave Macmillan, 2017
77,55€ 343 pages ISBN 978-3-319-59177-3
e-book: 62,08€ ASIN: B075FN62NZ
http://www.palgrave.com/gb/book/9783319591766


The publisher DeGrruyter  has released the  paperback edition of  Handbook of Ecocriticism and Cultural Ecology at the reduced price of 49.99 Euros (from 199.99 Euros regular hardcover price). This includes shipping. Individual ASLE and EASCLE members will have to fill out one of the attached forms and send it to Katja Lehming at DeGruyter at the email address given there:

HEAS PB FLYER_ASLE

HEAS PB FLYER_EASLCE


Corinne Dale, The Natural World in the Exeter Book Riddles.
This is one of the first full-length eco-critical studies of Anglo-Saxon literature:
This is the first volume in their new series, “Nature and Environment in the Middle Ages”, which will provide a forum for questions of nature, the environment and sustainability in subjects across the humanities, in the period c. 400-1500

Daniel A. Finch-Race/Julien Weber (eds). L’Esprit Créateur. Volume 57, Issue 1 (2017)– French Ecocriticism/L’écocritique française. <https://muse.jhu.edu/issue/36308>

Bertrand Guest. Révolutions dans le cosmos. Essais de libération géographique: Humboldt, Thoreau, Reclus  Editions Classiques Garnier, 2017.


Posthumus, StephanieFrench Écocritique: Reading Contemporary French Theory and Fiction Ecologically. Toronto: UP Toronto, 2017 (http://www.utppublishing.com/French-Ecocritique-Reading-French-Theory-and-Fiction-Ecologically.html)


 Finch-Race, Daniel et Stephanie Posthumus, dirs. French Ecocriticism: From the Early Modern Period to the Twenty-First Century. Frankfurt: Peter Lang, 2017 (https://www.peterlang.com/view/9783631713242/fm_introduction.xhtml)

Cormac McCarthy’s Borders and Landscapes, edited by Louise Jillett, Bloomsbury, October 2016.
_____________________________________________________________________

Publication: n°  55 de Caliban  “Sharing the Planet / La planète en partage” (coordonné par  Françoise Besson, Aurélie Guillain et Wendy Harding), publié aux PUM.

La table des matières est disponible en suivant ce lien: caliban-55-2016

_____________________________________________________________________

Charles Darwin, Œuvres complètes, Sous la direction de Patrick Tort. 
La Formation de la terre végétale par l’action des vers. Avec des observations sur leurs habitudes. Traduction d’Aurélien Berra coordonnée par Michel Prum. Précédé de Patrick Tort, « Un regard vers la terre », 204 p., broché.

____________________________________________________________________

« L’Europe des sciences et des techniques.
Un dialogue des savoirs, XVe-XVIIIe siècle »
Liliane Hilaire-Pérez, Fabien Simon, Marie Thébaud-Sorger (dir.)

Un certain nombre d’articles dans ce beau volume transdiciplinaire traitente des sciences la nature et des territoires, des liens entre science et fiction, etc.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4243